"Nous construisons des logiciels qui pensent et apprennent comme des humains"
Photo: Courtesy of Vicarious

L'équipe de Vicarious, un nouveau genre de société d'intelligence artificielle. Photo: Courtesy of Vicarious

Imaginez-vous enseigner à un enfant la signification du mot « table. » Vous indiqueriez probablement quelques exemples comme votre table de cuisine, une table en plastique carrée, une table de salle à manger rectangulaire massive. « C'est une table, » vous le répèteriez trois ou quatre fois et après un certain temps, l'enfant commencerait à identifier d'autres tables, indépendamment de leur forme, taille, ou couleur.

Si vous voulez enseigner à un ordinateur moderne la signification du mot table, le processus n'est pas très différent, excepté que vous ne pouvez pas vous arrêter à trois ou quatre exemples.

Avec une machine, vous devez montrer des millions de tables avant qu'elle puisse identifier une table par déduction. Ceci s'appelle l'intelligence artificielle, mais D. Scott Phoenix de Vicarious ne l’entend pas de cette façon.

Avec Vicarious, Phoenix veut créer une forme d'intelligence artificielle digne du nom. Avec le co-fondateur Dileep George, un chercheur respecté d'AI et de neurologie, Phoenix et une équipe d'environ 10 autres travaillent pour établir un système qui apprend plus rapidement que d'autres méthodes d'AI en tirant profit de ce qui peut être le capital le plus important du cerveau : l'imagination.

L'imagination est ce qui laisse un enfant se figurer qu'une table en bois est toujours une table, même si il n'avu au paravent qu'une table en plastique, et ce saut imaginatif implique une série de connexions neurales complexes qui lient la forme, la texture, la couleur, et la profondeur.

Un esprit humain peut établir ces rapports naturellement, mais les meilleurs ordinateurs artificiellement intelligents d'aujourd'hui en sont encore incapables. C'est le problème que Vicarious essaye de régler.

Si Vicariousy parvient, cela pourrait complètement changer notre manière d'interagir avec les ordinateurs et la manière dont les ordinateurs interagissent avec le monde. Ce potentiel n'a pas été ignoré par les plus importantes personnalités du High Tech.

 
Le mois dernier, Vicarious a bénéficié d'un investissement de près de $40 million, de la part du fondateur d'Amazon Jeff Bezos, du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, et d'autres grands noms.

En savoir plus sur Vicarious : http://vicarious.com/

À propos

Web Expert est une entreprise indépendante de consulting, spécialisée dans la réalisation de projets de communication sur Internet.